Lettre à Madame la Ministre de l’Education Nationale

Posté le Mis à jour le

Lettre à Madame la Ministre de l’Education Nationale

Plutôt la mixité sociale qu’une illusoire liberté de choix !

 

Madame la Ministre,

 Le rapport du CNESCO paru ce mardi 27 septembre confirme ce que l’on savait déjà : l’école française est devenue l’une des plus inégalitaires au monde.

Les mots « Egalité » et « Fraternité » gravés sur les frontons de nos écoles s’opposent à la réalité d’un grand nombre d’entre elles, où les chances de réussir ne sont pas les mêmes et où les enfants de différents milieux ne se rencontrent plus.

Dans un entretien donné au Monde le 6 septembre dernier, vous évoquiez l’autre pilier de notre devise, la « Liberté », non pour parler de celle de tous les élèves d’apprendre et de choisir leur destin, mais de celle des familles de choisir leur école.

Vous vous dîtes prête à agir contre la ségrégation sociale dans les collèges mais vous affirmez ne pas vouloir le faire par des décisions imposant la mixité « d’en haut », au nom de la liberté de choix des familles.

La liberté dont vous parlez n’est celle que de quelques-uns, ceux qui disposent des ressources nécessaires pour avoir véritablement le choix, et elle s’exerce inévitablement au détriment des autres.

En tant que parents et citoyens, nous déclarons préférer la mixité sociale à une liberté de choix qui entraîne mécaniquement une forte ségrégation sociale dans les collèges.

La liberté que nous réclamons, c’est celle de pouvoir scolariser nos enfants dans des établissements socialement mixtes. Dans de nombreux endroits, cette liberté-là n’existe pas et il n’y a d’autre alternative que de choisir entre une forme de ségrégation et une autre ; entre un collège dont les enfants des milieux défavorisés sont quasi-absents et un autre où ils sont largement sur-représentés.

Nous attendons de vous, Madame la Ministre, que vous preniez les mesures qui permettront de faire enfin reculer la ségrégation sociale dans les établissements scolaires. Les solutions existent mais elles passent par une réelle volonté politique et doivent bel et bien venir d’en haut, avec notamment un changement profond des règles d’affectation des élèves dans les collèges.

Des mesures courageuses favorisant la mixité à l’école sont urgentes afin que nos enfants ne grandissent plus séparés. L’école de la diversité, c’est l’école de la réussite pour tous.

En vous assurant de notre soutien à une réforme qui serait ambitieuse, juste et transparente, nous vous prions, Madame la Ministre, d’agréer l’expression de notre entière considération.

 

Le Collectif Apprendre Ensemble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *